IMG_5063.jpg
YKG1_edited.png

Aux Corp : photographe esthète de Shanghai à Lyon

12 octobre 2021 | écrit par Kiara Payet Descombes

Une composition marquante, un perfectionnisme et une pureté de geste c’est ce qu’il incarne dans ces photos. Je me rappelle de cette photo où j’ai découvert son univers avec un homme de dos, la fumée sortant du crâne, n'ayant pour identité que les mots marqués sur sa veste. Aux Corp est à l’image d’un personnage de film futuriste, il  navigue entre les mondes, la tête remplie de figure imaginaire, de réflexions, de sons, d’intuition qu'il interprète dans son domaine: la direction artistique. 

Identité

Une personne toujours à la recherche, à l'écoute, prête à découvrir, à innover, c'est ce que m'inspire Aux Corp. Il ne collabore qu'avec les âmes qui se révèlent avoir la même sensibilité artistique que lui. Il est dans l'envie d'évoluer, de faire bouger les choses. Aux Corp a confiance en Lyon et en Shanghai et aux gens qui les composent. Son profil est celui d'un transformateur, ceux qui restent bloqués dans leur bureau en perpétuelle recherche d'apprentissage et de création. Son esprit creuse les pépites, observe et reste à l'affût pour ensuite essayer de retranscrire tout cela. Commençons par le choix du nom, "Aux Corp" qui dérive de "auxiliaire corporation". Ce nom regroupe tout ce qui se passe dans sa tête sous une entité. Auxiliaire synthétise tout ce qui gravite autour de sa tête c'est-à-dire la photo, la vidéo, la peinture, la musique et l'écriture. Corporation c'est lui qui essaye de créer une structure, de tout regrouper, de créer son identité : "Auxiliaire et corporation c'est moi qui regroupe le créatif et qui essaye de le cristalliser."

000012.jpg

Escale à Shanghai, pour le créateur : la ville est en effervescence, l'énergie dégage une aura, les rencontres et les possibilités se multiplient. Il va ainsi se lancer dans le domaine de la musique. Il comprit que cela n'était que le début du puzzle et que d'autres choses allaient finalement s'agglomérer comme la photo et  la vidéo. N’étant jamais trop loin de l’image avec son travail pour des affiches de club notamment, il va alors se consacrer plus à cette nouvelle pièce. C’est comme cela qu’il va se lier aux caméras: “ Au début, le visuel était  un challenge pour moi car je n'arrivais pas à maîtriser tout ce que j'avais en tête.” L’esprit en surchauffe, le cercle vicieux du blocage créatif n’est pas loin, ce sentiment de se sentir comme un cahier de brouillon. 

C’est dans la direction artistique et plus précisément en tant que creative et art director que toutes ses aspirations et ses envies vont converger. Se retrouver devant un logiciel, un objectif ne fait qu'augmenter le prisme de sa vision. Aux Corps guidé par ce qu'il ressent, essaye de les conscientiser, de les modeler. Il va se former sur le tas, d'abord en apprenant en observant, en restant dans l'intelligible pour ensuite appliquer sa conception de la direction artistique. Sa conception se résume pour lui à partager son univers intérieur, l'illustrer, donner forme afin que cela parle aux autres. Il essaye de montrer ce qu'il y a dans sa tête et de rester le plus fidèle à ce qu’il voit : "Quand tu es créatif, la direction artistique permet de comprendre les autres. Pendant un projet : les personnes ont des ébauches, un aspect qu'ils me délivrent afin que je lui donne une forme visuelle."

000022-2.jpg

Mobil.av et l'expérimentation

L'expérimentation: l'homme qui essaye de pousser au maximum ce qu'il pense faisable, aller dans les retranchements de l'imaginable, ne pas se mettre de limite c'est ainsi que l’on conçoit l'expérimentation. C’est seulement avec une manière de penser guidée par ce principe de méthode expérimentale qu'on peut apercevoir de nouvelles possibilités. Aux Corp fait partie de ces innovateurs qui n'ont pas de frontière comme il l'exprime ici : "Je me suis jamais dit que tout avait été fait, c'est pour ça que je me suis lancé dans la direction artistique car je voyais les possibilités et tout ce qui pouvait être exploité. Si quelqu'un fait quelque chose au niveau de l'art cela vient de sa vision à lui, ça lui est propre. Il y a autant de perception que de personne donc ce sera infini quoi qu'il arrive.”

Pour lui, tout n'est que du renouvellement et tout peut être actualisé, c'est de la réhabilitation d'idées: "Je dirais jamais qu'il n'a plus rien à faire, plus rien à créer. Les voies, les mixent et les évolutions sont trop divers."

Mobil.av est donc un compte qui suit cette idée dit-il : " Camille et moi, un duo d'artistes qui ont envie de faire de l'expérimentation visuelle. Ce compte permet de mettre en commun de créer ensemble, de conceptualiser des idées et de se laisser libre de tester. C'est un peu comme un laboratoire de recherche visuel.” L’expérimentation a aussi un aspect de remise en perspective face à son travail et aux autres. Travailler son œil et expérimenter dans le visuel crée une incroyable sensation. “Lorsque quelqu'un arrive à retranscrire une pensée en quelque chose de palpable, de réel et te fait ressentir cette sensation que tu n'arrivais pas à modeler au départ c’est libérateur.”

Parallèle Shangaï / Lyon

Shanghaï n’a peut-être pas été le point de départ car tout était déjà présent dans sa vie mais pas à la même échelle. On va dire que cela a été plus un tremplin, le moment où tout à plus ou moins pris forme :” Ce voyage représente la tournure que mes projets ont pris et non le point de départ”. 

Son attachement envers ces deux villes où il a vécu lui a fait voir des similarités et lui a permis de développer une double culture, une double influence et donc une vision multiple sur le lien qui existe entre la ville et l’art qui y naît. Mais ce n’est pas le seul lien qui est initiateur de réflexion et de projet , il y a son lien avec son frère qui a permis une réelle collaboration artistique. 

En effet, le lien va au-delà du familial, il partage une esthétique, une vision et fait tout pour les mettre en avant notamment avec des projets communs comme “youth”qui pourrait être défini comme la construction psychologique et intellectuelle de la jeunesse à l’âge adulte. En bref, ils s’inspirent, se guident et c’est ensemble que leur est venue l'envie de collaborer. C’est dans cette optique que Aux Corp va continuer de développer son prisme artistique pour nous proposer des projets toujours plus réfléchis et esthétiques.

000010-2.jpg

Vous pouvez retrouvez Aux Corp sur Instagram

mentions légales | yoshka.lyon@gmail.com 

  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc SoundCloud Icône