YK4.png

Wayatt : "je suis très attaché à la musique et à l'image"

INTERVIEW avec un dj aux influences multiples  

14 avril 2020 | écrit par Mathilda Saccoccio

Originaire de Grenoble, le DJ et producteur Wayatt s’est implanté dans le paysage musical lyonnais depuis cinq ans. Vrai nomade des 70s et 80s, son univers se veut porteur de plusieurs facettes musicales. Son art éclectique et hétéroclite voyage entre plusieurs mondes, sans jamais manquer d’harmonie et de sincérité. 

Derrière les platines depuis l’âge de 14 ans, à une époque où la musique underground est presque inaccessible, Wayatt saisi les opportunités qui se présentent à lui afin de s’ouvrir des portes. À l’adolescence, il consacre son argent de poche dans l’apprentissage du mix, et passe ses heures libres à découvrir la musique, sous toutes ses formes. Rencontre.

ne pas oublier de créditer et référencer les photos 

clic droit > paramètres 

crédits photos : Juliette Valero 

Présente-toi. 

“Je m’appelle Wayatt, j’ai 28 ans, je suis DJ, je fais un peu de musique, je suis originaire de Grenoble mais à Lyon depuis cinq ans. Ma musique est un savant mélange de pleins d’influences et de styles différents.”

D’où vient le nom “Wayatt” ?

“Je cherchais un nom d’artiste et j’ai ramé. Je l’ai choisi quand j’étais au collège, je ne trouvais pas. Je voulais un nom qui fasse international. De base, je voulais utiliser mon nom de famille, mais vu qu’il est à rallonge, je me suis dis que les gens allaient l’écorcher, et que ça ne servait à rien. Un jour je regardais la série Charmed avec ma soeur, et le gamin s’appelle Wayatt, le fils de Léo et Paper. C’est pas une grande référence, mais ça représente les années 90.”

T’es inspiré par les années 90 ? 

 “Je suis né dans les années 90, du coup j’ai été bercé par les séries américaines, notamment la trilogie du samedi, Charmed, les Buffy ; tous les trucs de l’époque qu’on regardait quand on était gosses. C’est une influence.”

Et tu mixes depuis combien de temps ?

“Ça fait longtemps maintenant. J’ai commencé quand j’avais 14 ans, j’en ai 28 aujourd’hui. Ça fait 15 ans, je m’en rend pas compte. Je devais avoir 15 ou 16 ans quand j’ai commencé à me produire dans des lieux. J’ai commencé dans des bars et clubs assez louches de Grenoble, comme le Coco Loco. C’était la première fois que je mixais, et c’était un club de strip-tease qui avait organisé une soirée pour les pré-ados. C’était la mode pour les clubs de s’ouvrir aux adolescents et d’adapter leurs formats. C’était assez particulier, ça n’a pas duré longtemps. Mais du coup, ça m’a permis de rencontrer le DJ résident de ce club. Je voulais à tout prix apprendre à mixer, alors je lui ai demandé de m’apprendre. J’allais mixer chez lui, je lui donnais tout mon argent de poche pour des cours. Petit à petit, il m’a invité à jouer avec lui dans ce club. Après j’ai enchaîné dans des petits bars de Grenoble, où l’on ne me payait pas vu que j’étais mineur. J’étais affolé de mixer, je me faisais arnaquer par des adultes et c’était pas grave.”

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

mentions légales | yoshka.lyon@gmail.com 

  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc SoundCloud Icône

mentions légales | yoshka.lyon@gmail.com 

  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc SoundCloud Icône