P1066573.JPG
YK4.png

(ITW) Focus : "J’ai eu quatre mois pour monter le concept, contacter les marques et ouvrir la boutique ! » 

INTERVIEW DE Mathis brochier, fondateur de la boutique focus

9 octobre 2020 | écrit par Lola Mison

Il y a quelques semaines, nous sommes allées à la rencontre de Mathis Brochier, fondateur de la boutique de vêtements street-wear Focus, située rue Romarin, juste à côté de la place des Terreaux. Après avoir réalisé des études de cinéma; milieu dans lequel il ne se voyait pas travailler, Mathis se dirige vers sa passion première ; la mode. Il décide de lancer Focus, dans l’ancien local de son père. L’idée de cette boutique est de mettre en avant des jeunes designers français émergents, et proposer des pièces originales, que l’on ne trouve nul part ailleurs. 

Focus est une boutique qui met en avant des jeunes designers, français pour la plupart, mais aussi européens. Le style des marques proposé est plutôt axé streetwear. On pourrait comparer ce shop à un concept store; l’idée de Focus est similaire à des boutiques qui ont été monté à Paris comme Colette. Le principe, ce n’est pas d’avoir les marques les plus à la mode, mais d’avoir des vêtements qu’on ne trouve pas ailleurs, plutôt originaux, pour pouvoir se démarquer.  Le local dans lequel Focus est installé aujourd’hui était l’ancienne boutique du père de Mathis, qui faisait de l’impression sur soie. 

ne pas oublier de créditer et référencer les photos 

clic droit > paramètres 

crédits photos : Juliette Valero 

« Quand j’étais étudiant j’étais vendeur tous les samedis dans cette boutique, donc je la connaissais bien, et puis je lui ai proposé de la récupérer pour monter mon projet. Ça lui a plu directement, c'était un peu dans la continuité de ce qu'il proposait. Toujours le travail du textile, en collaboration avec des artistes. Personnellement je considère les créateurs comme étant des artistes. » 

Comment es-tu passé du cinéma à la mode ? 

« J’ai terminé mon cursus en production audiovisuelle, et j’avais été un peu déçu suite à des stages, parce que c’était très administratif, c’était pas assez sur le terrain et ça ne m’intéressait pas en fait. Et j’avais toujours eu cette envie de travailler dans le textile. Ensuite j’ai eu l’opportunité d’avoir ce local, donc je me suis dis c’est le moment, lance ton truc. J’ai eu 4 mois environ pour monter le concept, contacter les marques et ouvrir la boutique ! » 

« Je réfléchis à faire ma marque FOCUS, ou alors du merch, mais j’ai pas envie de faire ça à la va vite. Par contre, ce qui est sûr, c’est que je vais faire des collaborations avec certaines marques pour avoir des exclusivités, où j’aurais un peu mon avis à donner dans la collab, parce que je vais travailler en binôme avec l’artiste pour créer un produit. »

« Ouais, je saurais pas te dire combien mais la bonne moitié est lyonnaise. Parce que il y a une scène de créateurs super intéressante à Lyon, et j’en découvre tous les jours. Elle n’a rien à envier à la scène parisienne d’ailleurs. Ce que j’aime dans le fait de travailler avec des jeunes créateurs, c’est que y’a un lien direct. Une boutique qui bosse avec Nike, ça va être difficile de faire venir le créateur de la paire, quoi. Je trouve ça intéressant d’avoir ce contact direct avec les créateurs, pour qu’ils puissent partager leur vision de ce qu’ils font. » 

Tu as beaucoup de lyonnais dans ton shop ? 

Tu crées des fringues toi ou pas du tout ?

Je suis un titre

Pour toi, qu’est-ce que t’apporte la mode ?

« Je pense que c’est avant toute chose un moyen d’expression. En tout cas, pour les gens qui achètent dans ma boutique, il se disent qu’ils ont une pièce originale, et que personne d’autre ne l’a. Dans la mode, c’est ce que les gens recherchent, ils cherchent à se démarquer. Mais d’un autre côté, il ya aussi le truc de, tu trouves une pièce qui te plait, elle te va bien, tu te trouves beau / belle avec et ça te suffit. Je pense que c’est un mélange des deux. » 

Mode éco-responsable et sensibilisation

Acheter des pièces à des designers français et européens, c’est d’abord avoir la chance de dégoter des articles originaux, que l’on ne trouvera pas ailleurs. C’est aussi une manière de s’exprimer, à travers la façon de s’habiller. Ou encore de se démarquer, d’être à l’image de ce que l’on a envie d’être. Et d’ailleurs, la plupart des consommateurs de designers choisissent d’acheter pour ces raisons là. C’est déjà pas mal, finalement. 

 

Cependant, il s’agit également d’une manière différente de consommer la mode. De consommer plus responsable et d’exiger une traçabilité de la provenance de nos vêtements. 

L’industrie de la mode et du textile est la deuxième industrie la plus polluante au monde, mais aussi connue pour ses conditions de travail déplorables. L’idée de connaître d’où vient le pantalon qu’on achète, comment il a été produit et par qui, c’est pas mal non plus.

Ne serait-il pas intéressant que les concepts stores de mode, qui proposent des produits aux productions propres, partagent une sensibilisation à la consommation éco-responsable ? 

Retrouvez Focus sur Instagram et sur le site internet.

mentions légales | yoshka.lyon@gmail.com 

  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc SoundCloud Icône

mentions légales | yoshka.lyon@gmail.com 

  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc SoundCloud Icône