04F75184-C699-4FD1-8BD1-FE5F31829DAB.jpe
YK4.png

MINIMAXXX s’agrandit 

l’entreprise de mode et d’événementiel s’installe dans le quartier d’Ampère- Victor Hugo

Mercredi 23 2021 | écrit par la rédaction

MINIMAXXX est une entreprise de mode et d’événementiel créée en août 2019 par deux jeunes lyonnais : Téo et Camille. Au fil des années, le projet n’a cessé d’évoluer et de rassembler la jeunesse. Connue pour ses événements de vente de vêtements de seconde main, l’entreprise s’installe dans un nouveau local dans le quartier d'Ampère- Victor Hugo, au sein du deuxième arrondissement de Lyon. Une campagne de financement est lancée durant le mois de juin pour participer au lancement de leur nouvelle activité. 

 

COVER FB + IG _.jpg

MINIMAXXX : précurseur d’événements et entreprise créative

Les événements de MINIMAXXX créent, au sein de la communauté 18-25 ans, un engouement majeur. Il y a foule sur la file d’attente des lieux de vente éphémère qui attirent par milliers les jeunes lyonnais. « L’idée est de se retrouver et de partager un moment, culturel, créatif et musical autour de la mode », nous explique Téo. Les premiers événements de MINIMAXXX, ont commencé dans des petites structures et des bars. Au programme : des vêtements aux prix abordables, un dj-set et des jeunes créateurs. « J’avais énormément de vêtements chez moi, car ça fait longtemps que je vais à des vides greniers ou à Emmaüs. J’achetais que des vêtements de seconde main et j’avais accumulé énormément de choses », nous raconte Camille. Grâce à une communauté de teenagers très active, les événements faisaient jauge-pleine et le public n’a cessé d’accroître via les réseaux sociaux. Aujourd’hui, la boutique s’est momentanément sédentarisée au 5 quai des étroits où il est possible de passer chiner des pièces à prix doux.

Identité visuelle et valeurs du projet 

 

L’identité de MINIMAXXX est bien définie. Du minimal noir et blanc et du tie and dye avec des effets de matières.

Une colorimétrie majoritairement monochrome et un penchant pour l’innovation et l’expérimentation textile. Une identité qui ne s’arrête pas au choix des vêtements de seconde main, plutôt éclectique. « MINIMAXXX a pour but de permettre à la jeunesse lyonnaise d’avoir accès à un large choix de vêtement à des prix abordables, dans une démarche éco-responsable. » Les deux jeunes porteurs du projet, entourés eux-mêmes de jeunes artistes¹ de talent conscientisent certains processus graphiques et créatifs pour expérimenter le textile et mixent projets couture et motion design. « Avoir une communication vivante et une direction artistique intéressante est important pour nous. Camille a apporté le côté dessin et éditing mais tout est pensé à deux », nous dit Téo. «  L’année dernière, on a mis nos inspirations épurée et minimaliste, avant -gardiste et futuriste dans MINIMAXXX. On aime bien le contraste où l’on vend de la sape vintage, de seconde main et notre identité. Nous travaillons le vêtement pour le mettre au goût du jour » conclut Camille.

Au-delà de l’aspect boutique, les deux jeunes entrepreneurs sont en train de créer un véritable univers visuel et textile. Une marque de fabrique qu’il serait intéressant d’explorer grâce à leur nouveau local. L’image de MINIMAXXX continue de se créer à travers d’autres canaux d’expression artistique comme la photographie, l'éditing, le beatmaking ² et du breakdance.

 

Minimal mais immense à la fois. Epuré, mais à son maximum. Mini-prix pour plus d’accessibilité aux vêtements. Projet au max pour une identité bien en place. Un paradoxe hébergeant de nombreuses idées et qui fonctionne autour d’une direction artistique surdéveloppée. MINIMAXXX c’est du passé vintage dans du présent visionnaire et futuriste. La machine créative de l’entreprise ne cesse de se déployer.

TAEMIN TEO K1000.jpg
DSC06431.jpg

Les rêves d’un rayonnement national 

Paris, Londres, pourquoi pas Tokyo ? MINIMAXXX nourrit le rêve de s'exporter. 

Dans la continuité de leurs identités, ils ont pour ambition d'aller plus loin qu'un nouveau un lieu de high fashion lyonnaise. Avec la pandémie, ils se sont rendu compte de l'importance de l'espace afin de proposer toujours de la nouveauté, de la création et de pouvoir réellement s'épanouir dans leur univers. « L’agrandissement de MINIMAXXX a toujours été dans nos projets mais cela doit faire depuis un an qu'on y pense vraiment », disent-ils. Leur nouveau local sera situé rue Henri-VI dans le 2ème arrondissement de Lyon. Le local est composé d'une partie de 100 m2 dédiées aux vêtements de seconde main. Le reste sera des bureaux, des ateliers et du stock. Les opportunités de création et d'innovation ne sont que décuplées. « Les ateliers sont vraiment un plus qui fait la différence dans notre projet et par rapport à d'autres », confie Téo. Le nouveau local prévoit même l'installation d'un studio de photographie. « En effet, avoir un gros atelier de couture ainsi qu'un studio photo permet de pousser le concept et le service à son maximum. »

 

Une cagnotte Ulule est en ligne dans le but de pouvoir les aider à régler les frais que le projet engendre comme les travaux ou l'achat du nouveau matériel En participant à la cagnotte vous participez à bien plus qu'à un local mais à l'énergie de MINIMAXXX. Nous vous invitons à soutenir cette initiative ! Vous pouvez participer à la cagnotte jusqu'au 24 juin.  

LIEN DE LA CAGNOTTE